Chez FIDUCIAL tous nos métiers sont accessibles du profil junior au cadre expérimenté !

Dans le secteur de la comptabilité, nous recrutons sur différents domaines tels que l’Expertise Comptable en développant le conseil auprès de nos clients TPE-PME (collaborateur comptable, chef de groupe, directeur d’agence…) et la Direction Administrative et Comptable en charge de la comptabilité interne (comptable unique, comptable client/fournisseur, spécialiste du recouvrement…).

La gestion de la paie et du social est également un domaine clé chez FIDUCIAL aussi bien en interne par la collecte et le traitement des informations relatives à tous les salariés du groupe (gestionnaire du personnel et assistant paie et RH) qu’en externe par l’accompagnement de nos clients dans la gestion sociale de leur activité (gestionnaire paie et responsable pôle social).

Enfin, notre service Audit intervient dans le cadre de missions externes de certification des comptes (auditeur et commissaire aux comptes) en complément du Contrôle de Gestion qui permet d’analyser en interne la rentabilité et la performance (analyste, contrôleur et responsable).

Découvrez le partage d’expérience de Jonathan Hirel - Agence Expertise Comptable de Brest (29), fraîchement diplômé du DEC (Diplôme d’Expertise Comptable).

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?
Après l’obtention du baccalauréat, j'ai passé un BTS Comptabilité et Gestion des Organisations (CGO) à Caen (14). J'ai ensuite préparé un Diplôme de Comptabilité Gestion (DCG). En 2011, une fois le DCG décroché, j'ai postulé à l'Institut d’Administration des Entreprises (IAE).

A mon époque (en 2012 !), il y avait un stage en fin de Master 1 d'une période de 2 mois. Un cabinet brestois m'a accueilli et m'a proposé de réaliser mon Master 2 en apprentissage.

J'ai obtenu le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) en 2016, soit 3 ans après le Master car je souhaitais avoir une bonne expérience professionnelle avant de commencer le stage d'expertise. Je l’ai réalisé de 2017 à 2019.

C'est en mars 2019 que j'ai intégré FIDUCIAL. Je me suis inscrit aux 3 épreuves du Diplôme d’Expertise Comptable (DEC) à la session de novembre 2020 et décroché officiellement le diplôme au premier essai le 7 janvier 2021.

Qu’est ce qui vous a donné envie d’exercer ce métier de comptable ?
Quand j'étais au collège, mes parents étaient dirigeants d'un groupe de sociétés. Je les entendais souvent parler de leur cabinet d'expertise comptable et des liens professionnels et humains qui pouvaient exister entre eux. Lorsque j'ai découvert la comptabilité au lycée, j'ai souhaité en découvrir davantage sur cette profession.

 

Qu’est ce qui vous a motivé à aller jusqu’au Diplôme d’Expertise Comptable (DEC) ?
Des collègues qui avaient réalisé auparavant le stage d'expertise me disaient : “Arrivé au DSCG, on te conseille vivement de réaliser le stage, même si tu ne vas pas jusqu'à la présentation aux épreuves, car le stage est très enrichissant professionnellement et humainement".

Avez-vous rencontré des difficultés pendant la préparation de votre diplôme ?
Pour le stage d'expertise, la première année est assez calme. Il faut s'habituer aux e-learnings et aux jours de formation à l'Ordre des Experts-Comptables à Rennes (35). En deuxième et troisième année, des rapports semestriels d'une quinzaine de pages sont à transmettre au contrôleur de stage qui décide la validation. Les temps-libres sont alors souvent dédiés à la réalisation de ces rapports.

Pour la préparation au DEC, on nous avait prévenu que le mémoire allait occuper beaucoup de notre temps personnel. J'ai choisi mon thème de mémoire sur la franchise en juillet 2018. Mon sujet de mémoire a été validé un an plus tard, après une longue recherche documentaire. La notice a été envoyée en mai 2020 et agréée par le jury. 

Les périodes en formation ne sont pas compliquées à gérer (7 à 8 jours par an). En ce qui concerne le mémoire, la vie privée est un peu mise entre parenthèses : il faut travailler les soirs, les week-ends, et pendant les congés !

La période de révision des écrits a eu lieu de septembre à novembre. A cela s'est ajouté la préparation à la soutenance, tout en avançant sur les dossiers clients. Cette période est intense, mais avec un bon rythme, on y arrive.

Un conseil à donner pour les collaborateurs souhaitant passer ce diplôme ?
Après avoir obtenu le DSCG, je conseille vivement de réaliser le stage d'expertise comptable. Pendant le stage, on nous guide à l'élaboration du mémoire. Il demande beaucoup de temps (entre 500 et 1 000h), mais une fois le diplôme obtenu, on se rend compte que ces heures passées en valaient la peine.
 

Une anecdote à nous raconter ?
Certains clients savaient que je me présentais aux épreuves du DEC. Ils ont su la date de publication des résultats. Le matin de l'annonce de la nouvelle j'ai reçu des messages comme celui-ci : "Nous sommes  le 08/01/21, avez-vous eu le résultat de votre examen ?". Ce genre d’attention montre bien le côté relationnel de notre métier.